2i, un nouveau département AWGE pour l’industrie

Pierre Richard, chef du nouveau département, entouré par les deux chefs d’équipe, Lydie Besson et Marco Rossati. La structure du département permettra d’optimiser la gestion et le travail d’équipe entre disciplines et spécialisations.

Equipe 2i : Marco Rossati, Pierre Richard et Lydie Besson©pedroneto

Ce nouveau mois d’octobre 2016 marque un tournant important pour Amstein+Walthert Genève SA. En effet, un nouveau département est créé, consacré aux projets industriels et d’infrastructure : il en tire sa dénomination Département 2i.

Pourquoi une telle orientation d’AWGE ?
Depuis quelques années, A+W Genève, à l’instar du groupe A+W, a remporté des projets de type industriel et infrastructurel et ces dernières expériences de construction permettent de constater une professionnalisation de ce secteur, avec des exigences des clients de plus en plus pointues techniquement. Cette observation va de pair avec un renforcement de la législation dans la construction (lois sur l’Energie, réglementations sur la sécurité incendie, normes SIA...).

Ce constat nous incite donc à nous spécialiser pour mieux répondre aux attentes de nos clients industriels.

Par ailleurs, l’expérience récente sur des projets de ce type a montré que le mode de fonctionnement d’un projet industriel est bien différent de celui d’un projet de bâtiment : la gestion de projet au long cours nécessite un pilotage central et dédié au projet. Le client souhaite être confronté à un unique répondant qui assume la direction technique et qui travaille côte à côte avec son équipe interne afin de mieux comprendre ses besoins.

Comment AWGE pense-t-elle répondre à cette demande ?
Un ouvrage d’infrastructure ou destiné à accueillir une industrie est un bâtiment qui met la technique au service du processus industriel. Ce sont les exigences très spécifiques du projet qui structurent la conception et la réalisation du bâtiment, celui-ci ayant pour objectif d’être l’outil pour la conception de produits ou de services.

Pour réussir à trouver une solution adaptée, une analyse détaillée du processus et de ses problématiques est nécessaire. Ce type de réalisation nécessite des méthodes de travail réfléchies et organisées ainsi que la mise en place d’une bonne collaboration entre les différents acteurs.

La création d’un département dédié à ces problématiques industrielles et infrastructurelles est donc le meilleur moyen pour concentrer les compétences techniques et managériales dans ces domaines au sein d’A+W Genève : ce département réunira les compétences orientées et sa structure interne permettra à tout moment de piloter des projets dans leur globalité.

Pierre Richard, avec son expérience importante dans ces domaines, prend les rênes de ce département, et sera secondé par Mlle Lydie Besson et M. Marco Rossati.

Quels objectifs pour ce nouveau département ?
Afin de répondre au mieux aux besoins du client, les objectifs du Département 2i sont multiples :

  • Concevoir un outil de production en adéquation avec les besoins industriels, bien dimensionné et évolutif
  • Pouvoir identifier les chemins critiques pour proposer les réponses techniques appropriées à cet outil et à son exploitation
  • Répondre aux exigences légales en vigueur les plus spécifiques
  • Intégrer les préoccupations énergétiques dans les projets industriels
  • Optimiser les investissements
  • Gérer les projets de manière effective, avec l’appui des dernières méthodes de travail reconnues (LEAN, ...) et les dernières technologies de planification (BIM, ...)

Sur quelles expériences AWGE se base-t-elle ?
AWGE tire son expérience de nombreux projets ; la liste suivante n’est pas exhaustive :

  • Le projet de Datacenter Nestlé,
  • Le Campus Richemont à Meyrin dans le domaine de l’Horlogerie,
  • Les manufactures Vacheron Constantin (Plan-les-Ouates et Vallée de Joux),
  • Le projet d’infrastructure ferroviaire CEVA,
  • Le projet de centrale hydroélectrique Nant de Drance
  • Le projet de réseau de chauffage/refroidissement à distance GéniLac,
  • ...

Ceci pourrait également vous intéresser:

Guillaume Bénis, nouveau responsable du département Sécurité incendie
27 avril 2020 17:25 / Société

Guillaume Bénis, nouveau responsable du département Sécurité incendie

Les prescriptions en matière de protection incendie édictées par l’AEAI permettent à la Suisse d’afficher l’un des plus hauts niveaux de sécurité au monde. Ces directives, comme les technologies, évoluent régulièrement. C’est pourquoi Amstein + Walthert a recruté Guillaume Bénis, un expert qui a travaillé plus de 10 ans pour l’ECA (Etablissement Cantonal d’Assurance contre l’incendie et les éléments naturels) du canton de Vaud. Il revient sur son parcours, ses fonctions chez A+W et sa vision quant à l’évolution de son domaine d’activité.

La coordination au cœur du projet pour une entreprise de parfums et arômes
27 avril 2020 17:34 / Réalisations

La coordination au cœur du projet pour une entreprise de parfums et arômes

Cette entreprise genevoise  fait partie des leaders mondiaux de la parfumerie et des arômes. Elle crée et produit des senteurs et des saveurs que des milliards de consommateurs à travers le monde découvrent chaque jour dans leurs produits alimentaires, ménagers ou cosmétiques. Amstein + Walthert a été mandaté pour conceptualiser le nouveau bâtiment à Meyrin, consacré notamment à leurs divisions d’arômes et parfumerie. Des laboratoires et des locaux aux enjeux techniques complexes et pour lesquels toute une équipe de projet incluant Julien Lescoute, a su apporter des réponses, avec la coordination pour maître-mot.

Nicolas Monteyne, chef de projet sûreté au département Électricité
24 janvier 2018 09:39 / Vidéos

Nicolas Monteyne, chef de projet sûreté au département Électricité