A+W participera aux 19e Assises Européennes de la Transition Energétique, à Palexpo, les 30, 31 janvier et 1er février 2018

Créées par la Communauté urbaine de Dunkerque et coorganisées en partenariat avec l’ADEME, les Assises de l’énergie sont un rendez-vous incontournable pour les acteurs locaux engagés dans la transition énergétique. La 19e édition mettant le Grand Genève à l’honneur, Corentin Maucoronel interviendra dans le cadre de l’atelier I39 du jeudi 1er février à 11h15, pour nous parler du réseau d’anergie (smart grid thermique) développé sur la ZAC Genève-Ferney-Innovation ainsi que l’après-midi à 14h00 lors des mini-conférences qui se dérouleront sur le stand du département de Haute-Savoie en partenariat avec TERACTEM avec pour sujet : « Le Smart Grid Thermique : capter, stocker, valoriser l’énergie thermique d’une saison à l’autre et à l’échelle d’un quartier »

Le Grand Genève : coopérer pour réussir
« Déplacements, vie professionnelle, logement, pratiques culturelles et sportives : pas moins d’un million d’habitants du Grand Genève vivent au quotidien cette dimension transfrontalière et internationale. L’intensification des interconnexions transfrontalières, dans tous les domaines, démontre la vitalité de ce territoire où la frontière n’est pas naturelle, mais administrative. Pour atteindre ses ambitions en matière de transition énergétique, le Grand Genève doit dépasser les cadres administratifs, organisationnels, techniques, culturels ou encore traditionnels.
Dépasser les limites pour rapprocher les univers du privé et du public, des citoyens et des élus, des entreprises et des laboratoires ; repousser les frontières de la connaissance et des compétences de chacun, pour expérimenter, innover, développer et coopérer ensemble...
Inspirés par l’expérience du Grand Genève, les organisateurs se sont naturellement portés sur ces questions et ont choisi d’en faire le fil rouge 2018 : Coopérer pour réussir ».

Ceci pourrait également vous intéresser:

Projet PCM : de la paraffine naît l’énergie
28 mai 2020 12:06 / Innovation

Projet PCM : de la paraffine naît l’énergie

Ce captivant partenariat dans lequel A+W Genève s’est investi réunit l’HES de Fribourg, les entreprises SOTTAS SA, WT AG et le bureau d’architecte DUBOUCHET CONTAT AEBY de Genève autour du développement de solutions visant à augmenter l’autonomie énergétique des bâtiments équipés de panneaux solaires. Matthias Achermann, qui participe activement à son évolution, y voit une piste prometteuse dans un contexte de R&D peinant à faire surgir de nouvelles alternatives.

Rénovation énergétique : Une opération gagnante
31 mai 2018 09:46 / Société

Rénovation énergétique : Une opération gagnante

La rénovation et l’optimisation énergétique d’un bien immobilier permettent de préserver et souvent d’apprécier sa valeur. La réduction de ses consommations d’énergie et le recours à des solutions renouvelables limitent la dépendance énergétique et, à terme, garantissent de substantielles économies financières. De plus, les travaux d’assainissement énergétique sont fiscalement intéressants, car déductibles du revenu imposable. Enfin, pour l’utilisateur, un bâtiment bien isolé et bien chauffé offre avant tout un meilleur confort de vie.

A+W Genève s’inscrit dans l’histoire culturelle de la cité de Calvin, avec la rénovation du Grand Théâtre
30 avril 2019 09:01 / Réalisations

A+W Genève s’inscrit dans l’histoire culturelle de la cité de Calvin, avec la rénovation du Grand Théâtre

Quel événement ! Après 2 ans de travaux et près de 7 ans de projet, la plus grande institution culturelle de Suisse romande et l’un des principaux théâtres lyriques en Europe a rouvert ses portes le 12 février 2019, avec au programme les quatre volets du « Ring des Nibelungen » de Richard Wagner et ses 16 heures de musique. Construit en 1879, l’édifice méritait une meilleure organisation des espaces et de la gestion du confort exigé par le public, mais également des besoins du milieu artistique d’aujourd’hui. Amstein+Walthert est l’un des acteurs de cette captivante restauration, faisant intervenir une grande somme de compétences. Yannick Barthet, chef du projet et responsable d’équipe, nous livre son expérience.