Conférence : de la bonté humaine à l’entreprise humaniste avec Jacques Lecomte

“Et si l’homme n’était pas un loup pour l’homme, mais au contraire, porté naturellement à développer le meilleur de lui-même et des autres ? “ Pour répondre à cette question, Rezonance a invité Jacques Lecomte, l’auteur de « La Bonté humaine » paru en 2012 chez Odile Jacob, et de « Les entreprises humanistes » paru en 2016.

Son intervention avait pour but de soulever certaines questions primordiales sur l’organisation de lentreprise et le rapport entre collaborateurs. Après une heure de conférence, je reviens enrichi de ces nouvelles perspectives du monde du travail.

Matthias Achermann

Ceci pourrait également vous intéresser:

La certification Site 2000 watts : un atout pour la transition énergétique
28 mai 2020 12:09 / Société

La certification Site 2000 watts : un atout pour la transition énergétique

Depuis 2017, la Suisse développe sa « Stratégie énergétique 2050 », un plan visant à réduire la consommation d’énergie, à améliorer l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables. Différents outils permettent d’atteindre ces objectifs. Notre consultant en énergie Gilles Desthieux revient sur la certification Site 2000 watts, sujet d’une conférence donnée par cet expert à Bordeaux le 27 janvier 2020.

Risques et opportunités de la révision de la loi sur le CO2
14 septembre 2020 09:23 / Société

Risques et opportunités de la révision de la loi sur le CO2

Le 25 août dernier s’est achevée la consultation lancée par le Conseil fédéral pour réviser l’ordonnance sur le CO2 et le 7 septembre ont commencé les derniers travaux parlementaires pour réviser la loi sur le CO2 :

L’entreprise, une entité productive, mais aussi responsable et utile
30 juin 2020 13:00 / Aperçu

L’entreprise, une entité productive, mais aussi responsable et utile

La crise du covid-19 marquera d’une pierre blanche l’histoire de notre pays. Une question est sur toutes les lèvres : quelles leçons tirerons-nous de ce tsunami sanitaire, économique et social, qui avive dans son sillage un certain nombre de défis : indépendance des états européens en matière de produits médicaux, relocalisations, réindustrialisation, mesures de soutien économique, stratégies de protection sociale et de l’emploi, etc. Mais, c’est par l’épreuve que l’on progresse et les restrictions provoquées par la propagation du virus nous ont donné l’occasion de nous interroger sur certains aspects de notre citoyenneté, en matière de mobilité, de consommation et de responsabilité environnementale.