Avec le controlling énergétique, A+W apporte une solution pour maîtriser et optimiser la consommation énergétique des bâtiments

Avec sa stratégie énergétique et ses ambitions de décarbonation du parc bâti, la Suisse s’engage vers l’efficience énergétique. Dans les bâtiments, les nouvelles technologies renouvelables de production et de distribution de chaleur et de froid contribuent fortement à cette transition. Elles sont toutefois plus complexes à réguler et les potentiels d’économie y sont importants. Afin d’identifier les actions de performance et vérifier les effets de ces dernières, un suivi continu des consommations peut s’avérer très utile pour tirer pleinement profit de l’efficacité énergétique de ces nouvelles technologies. C’est tout l’objet du controlling énergétique proposé et réalisé par A+W, en étroite collaboration avec sa société-sœur Enastra. Yoan Pétremand, l’un des collaborateurs de notre département Énergie à Genève, répond à nos questions sur ce service à très forte valeur ajoutée pour les propriétaires et leurs locataires.

A+W. Comment décririez-vous le controlling énergétique proposé par A+W et Enastra ?
Y.P. Il s’agit d’un dispositif de suivi continu de la consommation d’énergie et d’eau des bâtiments, utile pour optimiser la performance des installations techniques et réagir rapidement aux éventuelles dérives de consommation durant la phase d’exploitation. Nous analysons les données remontant en continu, tout au long de l’année, ce qui permet de détecter les dérives, d’identifier les potentiels d’économie d’énergie et de valider l’effet des actions de performance réalisées. La transparence et la plausibilité des données de comptage est également primordiale pour les propriétaires immobiliers, notamment dans le cadre de la répartition des charges des locataires.

Cela concerne-t-il uniquement les bâtiments neufs ?
Nous intervenons principalement dans le cadre de bâtiments en construction, mais aussi sur le bâti existant. Il faut savoir que le parc immobilier est l’un des plus gros consommateurs d’énergie du pays, et je pense que la stratégie nationale, mais aussi l’éveil des consciences, amèneront à la généralisation de ce type de gestion.

Comment réussissez-vous à mesurer précisément la dépense énergétique d’un édifice ?
Nous structurons notre intervention en deux phases :

— L’implémentation : selon les caractéristiques des bâtiments et les besoins du client, nous définissons un concept de comptage intégrant l’ensemble des sources de consommation et définissons le mode de transmissions des données. Durant cette phase, nous configurons sur notre plateforme web la visualisation des données (graphiques, indicateurs clés, rapports personnalisés).

— L’exploitation : depuis notre plateforme, nous vérifions quotidiennement la plausibilité des données pour en assurer la qualité et la disponibilité chez le client. Nous vérifions également tous les flux de consommation d’énergie pour détecter rapidement les anomalies.

Pour réaliser ces prestations, A+W profite de l’expérience de sa société-sœur Enastra, basée à Zürich, et dont le controlling énergétique est le cœur-métier. A+W collabore étroitement avec Enastra sur tous les projets de controlling énergétique.
Nous offrons plus qu’une plateforme de suivi, en apportant un conseil sur tout ce qui pourrait réduire la consommation d’énergie. Chez A+W, nous réunissons les compétences d’ingénierie dans toutes les disciplines énergétiques : ventilation, chauffage, climatisation, sanitaire, électricité et régulation. Nous constituons ainsi une force de proposition dans l’identification des potentiels d’économie, à tous niveaux.

Globalement, nous proposons les prestations suivantes :

  • filtrer les différentes alarmes que l’on aura configurées sur la plateforme et assurer un suivi, tous les jours ouvrables
  • Elaborer un carnet de contrôle qui recense tous les échanges entre A+W et le service technique du bâtiment
  • Diagnostiquer au plus vite les dérives de consommation
  • Proposer des optimisations énergétiques simples et adaptées au client, permettant un retour sur investissement rapide et une plus longue durée de vie des installations.
  • Assurer une plausibilité des données pour la facturation

Qui sont vos interlocuteurs ?
Nous traitons avec les services techniques qui assurent la maintenance. Nous les accompagnons dans une meilleure connaissance des installations, en vue de réguler ou réduire la consommation d’énergie. Souvent, notre support est crucial au moment de la mise en service des installations, où l’on doit optimiser les réglages des installations techniques et identifier les défauts pour atteindre rapidement les performances planifiées.
Nous adressons également des rapports aux propriétaires ou leurs gestionnaires, au rythme qu’ils souhaitent, dans le but par exemple de mettre en place un management de l’énergie, engager des travaux, évaluer la performance des immeubles labélisés, comparer la consommation des différents bâtiments de leur parc ou faire du reporting pour les conventions d’objectifs. À Genève, le controlling énergétique est aussi un outil fiable pour assurer la conformité avec l’indice de dépense de chaleur.
Pour les locataires, le controlling énergétique permet une réduction importante des charges grâce à l’optimisation du fonctionnement des installations qui produisent et distribuent la chaleur et le froid dans le bâtiment.

Yoan Pétremand
Détenteur d’un master en sciences et ingénierie de l’environnement de la prestigieuse École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Yoan Pétremand est entré en fonction chez A+W Genève en septembre 2020, en qualité de consultant en controlling énergétique. Auparavant, il a travaillé plusieurs années en tant que chef de projet en efficience énergétique au sein d’energo, une association soutenue par la Confédération, spécialisée dans l’optimisation des installations techniques, le suivi énergétique et dans la formation.

Découvrir Enastra

Ceci pourrait également vous intéresser:

Programme d’économies pour les PME
22 juin 2017 14:53 / Société

Programme d’économies pour les PME

Approvisionnement de l’électricité en cas de crise : Antoine Delay, notre expert technique en réseaux électriques, prolonge par l’action les recommandations d’OSTRAL*
14 décembre 2021 09:58 / Société

Approvisionnement de l’électricité en cas de crise : Antoine Delay, notre expert technique en réseaux électriques, prolonge par l’action les recommandations d’OSTRAL*

Dans sa brochure intitulée l’importance d’une bonne préparation, l’organisation OSTRAL, sous l’égide de l’AES** et de la Confédération, apporte aux gros consommateurs de judicieux conseils en cas de crise d’approvisionnement en électricité. Le sujet est sérieux, l’Office fédéral de la protection de la population considérant les pénuries d’électricité́ comme le plus grand risque pour la Suisse. Vous souhaitez (à juste titre) optimiser vos ressources et votre rendement, mais aussi vous préparer à toute éventualité ? A+W Genève vous propose un large spectre de solutions pour vous épauler dans l’innovation.

Dossier : avec le microgrid, regroupez-vous pour produire, consommer et redistribuer votre énergie, dès maintenant !
28 février 2018 15:05 / Société

Dossier : avec le microgrid, regroupez-vous pour produire, consommer et redistribuer votre énergie, dès maintenant !

Depuis son entrée en vigueur au 1er janvier 2018, la nouvelle loi sur l’énergie permet de créer des communautés d’auto-consommation. Ainsi, sous certaines conditions, il est désormais autorisé aux propriétaires fonciers de vendre individuellement l’électricité produite sur leurs terrains à leurs locataires ou à leurs voisins, mais aussi de se regrouper en micro-réseaux de production. Une révolution est en marche.