Sofia Gacem : « Si WiredScore n’avait pas existé, il aurait fallu l’inventer »

Le label WiredScore est bien né ; apportant une réponse aux exigences des locataires en matière de connectivité, il a été soutenu dès sa sortie en 2013 par l’ancien maire de New York Michael Bloomberg et les grands acteurs de l’immobilier, de la technologie et des télécommunications de Big Apple. Depuis, le système de labellisation a reçu une reconnaissance internationale et a amélioré l’expérience numérique de plus de 6 millions de locataires dans le monde. Sofia Gacem, notre consultante en bâtiment durable, récemment accréditée WiredScore, répond à nos questions sur les objectifs de développement de ce nouveau standard en Suisse romande.

A+W. En quoi consiste WiredScore ?
Sofia Gacem. WiredScore est un label de connectivité permettant aux propriétaires d’évaluer, d’améliorer et de promouvoir leurs immeubles.
Il se fonde sur 4 critères :
- La résilience, qui garantit une connexion ininterrompue aux locataires et porte sur la sécurisation, de substitution et de protection de l’infrastructure numérique, en cas de panne ou d’intempérie.
- L’adaptabilité aux futures technologies
- La couverture mobile, qui consiste à assurer la disponibilité du réseau -notamment 5G- dans l’immeuble, y compris dans le parking souterrain
- Le choix des prestataires, qui assure aux locataires l’accès à des offres diversifiées et compétitives

Comment pensez-vous le promouvoir ?
La performance de connectivité est aujourd’hui un critère décisif dans l’immobilier locatif, notamment en direction des entreprises, soucieuses de disposer d’une infrastructure informatique exigeante. À ce jour, aucun immeuble n’a été certifié WiredScore en Suisse.
Le label présente une telle valeur ajoutée pour les propriétaires que nous avons décidé de le proposer aussi bien pour les immeubles résidentiels que de bureau, mais aussi dans le secteur industriel.
Nous sommes qualifiés pour conduire cette labellisation sur des projets de rénovation, de construction ou d’exploitation, en étroite collaboration avec les MO, architectes et bureaux techniques.

À quelle valeur ajoutée faites-vous allusion ?
WiredScore est un système de notation offrant une garantie de performance aux locataires, concernant l’infrastructure numérique de l’immeuble et la qualité de la connectivité mobile. Avec ses 4 niveaux de certification, il accroît l’attractivité du bâtiment labellisé. Selon le London Investment Guide, le label WiredScore permet, en moyenne, d’augmenter la valeur locative d’un bien immobilier de 5 %.

Vous avez débuté votre carrière en France. La Suisse et la France ont-elles des similitudes en termes de labellisation ?
Amstein + Walthert propose un panel de certifications internationales, notamment européennes. En cela, nous pouvons faire un parallèle entre les deux pays. Pour ce qui est des certifications suisses telles que MINERGIE ou SNBS BÂTIMENT, les démarches se fondent également sur les mêmes exigences, à quelques spécificités près.

Ceci pourrait également vous intéresser:

Label WELL – l’humain au cœur des préoccupations
14 septembre 2020 09:05 / Société

Label WELL – l’humain au cœur des préoccupations

Tandis que ces dernières décennies, les discussions sur le développement durable ont été dominées par les questions environnementales, comme l’efficacité énergétique ou les gaz à effet de serre, les thématiques axées sur l’humain reviennent en force dans le débat. À côté de sujets comme la justice sociale ou la sobriété économique, c’est surtout la santé qui bénéficie d’une attention toujours plus grande.

Le label WELL, pour des bâtiments respectueux de l’humain
29 octobre 2020 08:58 / Société

Le label WELL, pour des bâtiments respectueux de l’humain

Amstein + Walthert accompagne les entreprises dans la certification de leurs bâtiments. Différents labels de construction durable sont ainsi possibles : MINERGIE, Site 2000 Watts, LEED, BREEAM… Si ces certifications se focalisent sur le caractère écologique des constructions, il existe désormais un nouveau label baptisé WELL, lequel place l’humain au cœur de la conception des bâtiments. Notre collaboratrice Siobhan McVie, consultante physique du bâtiment et WELL AP, revient sur cette certification encore méconnue, mais en pleine croissance.

Sylvain Ferretti : « Genève est confrontée à plusieurs défis en matière de développement urbain durable »
26 février 2024 08:30 / A+W ouvre ses colonnes à...

Sylvain Ferretti : « Genève est confrontée à plusieurs défis en matière de développement urbain durable »

Genève a souvent été à la pointe en matière de durabilité, notamment dans ses initiatives visant à réduire les émissions de carbone et à promouvoir les énergies renouvelables. Des projets urbains intégrés sont également mis en œuvre pour améliorer la qualité de vie des habitants tout en préservant l’environnement. Sylvain Ferretti, Directeur général de l’Office de l’urbanisme, nous livre son passionnant état des lieux de la planification urbaine et énergétique de la cité de Calvin.