Le dispositif THQMAT, une bouffée d’air pur pour les usagers et les maîtres d’ouvrage, à l’initiative de l’État de Genève et avec la participation d’Amstein + Walthert !

Active depuis plus de 10 ans dans le domaine de la qualité de l’air intérieur, Amstein + Walthert est certifiée par le S-Cert pour le prélèvement d’échantillons. Cette reconnaissance est à l’origine de notre très productive collaboration avec l’État de Genève, dans la mise en place du dispositif THQMAT.

Un danger à combattre, parce qu’invisible
De nombreuses substances préoccupantes pour la santé et l’environnement sont présentes dans les matériaux de construction fabriqués et utilisés dans le monde. Ces corps sont susceptibles de contaminer l’air intérieur, notamment en émettant des composés organiques volatils (COV) et du formaldéhyde, responsables de maux de tête, irritations, allergies, dérèglements hormonaux et perte de fertilité, maladies chroniques et cancers. Une grande vigilance doit donc être observée dans le choix des matériaux et produits au contact direct ou proche de l’air intérieur. Les crépis, les bois et leurs dérivés, les revêtements de sols, les peintures, les colles, mousses de montage ainsi que les adjuvants, sont particulièrement concernés.

THQMAT, l’initiative du Canton et la participation d’Amstein + Walthert
Le Service de l’air, du bruit et des rayonnements non ionisants (SABRA) de l’État de Genève réalise une première en Suisse avec le lancement du dispositif THQMAT (Très Haute Qualité des MATériaux), destiné aux maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs, entreprises de construction, artisans, et autres professionnels du secteur. Basé sur le volontariat, le dispositif THQMAT comprend plusieurs outils d’aide à la mise en œuvre : référentiel, charte d’engagement, fiches matériaux, espace online, ligne téléphonique, formation continue, ainsi qu’une attestation intitulée Low-COV.
Le dispositif THQMAT a été dévoilé lors du dernier « Jeudi de l’Environnement », qui s’est tenu le 7 mars 2024 à Genève. Intervenante, notre collaboratrice Laëtitia Meuriot, du bureau Amstein + Walthert Genève, a fait la présentation des bonnes pratiques permettant la réussite des mesures de QAI en fin de chantier, invitant les participants à s’engager et à viser l’attestation Low-COV prévue dans le dispositif THQMAT.

Prise en charge financière et valorisation des actifs : tout bénéfice pour les maîtres d’ouvrage !
L’attestation « Low-COV » est une attestation officielle décernée aux bâtiments ayant réalisé avec succès des mesures de qualité de l’air intérieur (en COVT et formaldéhyde) avant occupation, conformément au protocole Minergie-ECO. Excellente nouvelle, le SABRA annonce la prise en charge financière de ces mesures ainsi qu’une valorisation publique des projets bénéficiaires. De notre côté, nous proposons un accompagnement dans le choix de matériaux sains, le suivi de bonnes pratiques en phase chantier, et sommes certifiés par le S-CERT pour la réalisation de mesures de COVT et de formaldéhyde à réception, notamment dans le cadre du certificat Low-COV.

THQMAT et Low-COV, une heureuse dynamique entre l’État et le monde économique
Amstein + Walthert est heureuse d’avoir participé à la création de ce dispositif en tant que membre du groupe d’experts, et se réjouit d’accompagner les différents acteurs de la construction dans leur prise en compte croissante de la qualité de l’air intérieur.
Nous félicitons le SABRA pour le déploiement du dispositif THQMAT et nous nous réjouissons d’œuvrer à ses côtés pour encourager les processus d’intégration des matériaux sains et écologiques dans la construction et ainsi soutenir une culture de la construction durable à Genève.

Ceci pourrait également vous intéresser:

Amstein+Walthert participe au projet “Construisons ensemble HQE Performance”
17 février 2015 03:41 / Société

Amstein+Walthert participe au projet “Construisons ensemble HQE Performance”

La démarche NF HQE évolue et devient HQE Performance !

Concevoir et maintenir une qualité de l’air satisfaisante dans les établissements recevant des enfants
9 décembre 2015 09:02 / Société

Concevoir et maintenir une qualité de l’air satisfaisante dans les établissements recevant des enfants

Décryptage du nouveau décret français relatif à la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public ! Un programme développé dans toutes les crèches et écoles enfantines Suisses et Françaises !

A+W Lyon, une antenne française qualifiée en performance énergétique, en contrôle et en gestion de la qualité de l’air
3 juillet 2014 11:24 / Société

A+W Lyon, une antenne française qualifiée en performance énergétique, en contrôle et en gestion de la qualité de l’air

La percée des marchés français au début des années 2000 par Amstein+Walthert a ouvert la voie à une implantation définitive dans l’hexagone. En 2014, une antenne a ainsi vu le jour à Lyon intégrant quatre ingénieurs experts en performance énergétique et en qualité de l’air intérieur des bâtiments. Une spécialisation qui fait l’objet d’un master 2 peu répandu, puisque nous dénombrons une dizaine de diplômés en France par an et une cinquantaine seulement en activité. Autant dire une denrée rare qui fournit un travail de sensibilisation important et désormais incontournable auprès des acteurs de la santé et de la construction. Manon Capitan a accepté de nous parler de son métier d’ingénieur au sein de sa nouvelle équipe lyonnaise.