Veton Sokoli : « Je sais ce que je dois à la formation »

Veton Sokoli, responsable de notre unité sanitaire à Genève, s’est formé tout au long de ses huit années au sein de notre entreprise. Il répond à nos questions sur son parcours, de l’apprentissage à la maîtrise fédérale, en passant par la case intégration, qu’il a suivie récemment en tant qu’ancien employé de retour dans l’entreprise.

A+W . Comment décririez-vous votre parcours chez Amstein+Walthert Genève ?
Veton Sokoli. J’ai 27 ans et je suis originaire du Kosovo. Je suis arrivé en Suisse à la fin du cycle, où j’ai appris le français. J’ai achevé mon école obligatoire et ai rejoint A+W pour réaliser mon apprentissage de projeteur en technique du bâtiment & sanitaire.
Au terme de ma formation, je suis resté dans l’entreprise et ai évolué vers la fonction de chef de projet. Après avoir quitté l’entreprise durant une année, A+W m’a proposé un poste de responsable d’unité. J’ai accepté et je dirige aujourd’hui une équipe de 15 personnes.
Grâce au programme de formation A+W, je prépare actuellement une maîtrise fédérale parallèlement à mon emploi.

À la sortie de votre cycle d’orientation, qu’est-ce qui vous a amené à postuler chez Amstein+Walthert Genève ? 
J’avais effectué une semaine de stage chez A+W avant mon apprentissage et j’avais beaucoup apprécié l’accueil et l’accompagnement. À l’époque, cinq apprentis étaient en formation. Ils ont tous été embauchés, ce qui démontre l’importance accordée par l’entreprise à la formation et à l’acquisition des connaissances.

Vous êtes revenu récemment chez Amstein+Walthert Genève, comment avez-vous vécu le parcours d’intégration ?
Je l’ai trouvé idéal. Il passe par plusieurs phases nécessaires à une prise de fonction harmonieuse :
— Rencontre personnalisée avec les différents services,
— Formation sur les dispositifs informatiques internes,
— Entretien avec Matthias Achermann, Directeur général A+W Genève, afin d’évoquer l’histoire de l’entreprise et ses perspectives pour l’avenir. Chaque nouveau collaborateur est parrainé par un collègue dédié et bénéficie de séances régulières durant les trois premiers mois.

Ce qui vous semble personnellement le plus motivant chez Amstein+Walthert Genève ?
Les projets de grande ampleur, la confiance accordée aux collaborateurs et le soutien actif de la Direction. Les valeurs de l’entreprise étant centrées sur l’innovation et la créativité, nous avons la liberté d’expérimenter de nouvelles approches.

Y a-t-il un programme de formation continue ?
La formation est valorisée, tant en interne qu’en externe. Pour ma part, je sais ce que je dois à la formation et je souhaite l’encourager dans mon équipe : une après-midi par mois y est consacrée. Ces courtes formations internes portent le nom d’Uni A+W. Elles ont pour but de faire avancer les connaissances générales des membres de l’équipe dans l’optique d’une progression commune. Les thématiques sont variées et axées sur l’innovation. Il est d’ailleurs fréquent que des idées germent lors de ces séances, donnant naissance à de nouveaux concepts d’installations.

Quels sont les enjeux du secteur sanitaire ?
L’hygiène est un sujet important, car les normes évoluent en permanence. Je pense que l’énergie et la durabilité sont aussi des enjeux cruciaux, en particulier dans notre secteur, où il y a beaucoup d’idées à développer en matière environnementale et d’optimisation énergétique.
Nous évoluons dans une entreprise dotée de compétences pluridisciplinaires. Les équipes y conçoivent leurs projets dans une optique de durabilité et leur synergie nous permet de nous fixer en acteur référent du marché de la construction.

Quelle est votre vision future pour l’unité sanitaire et sprinkler ?
Mon parcours chez A+W m’a permis d’évoluer à chaque poste de l’unité sanitaire où j’ai pu identifier les potentiels d’amélioration. Raison pour laquelle nous avons notamment agrandi notre équipe de spécialistes sprinkler.
Depuis ma prise de fonction, j’ai eu à cœur de consolider notre unité en favorisant la coopération entre les membres des unités sanitaire et sprinkler, ainsi qu’en encourageant vivement les échanges autour des expériences vécues dans les différentes phases des projets.
Mon souhait est de cultiver ce cadre de travail favorable basé sur l’implication, des valeurs fortes, un service englobant l’expérience et l’innovation. La satisfaction de nos clients est au centre de nos préoccupations.