Adopter un angle de vue externe, réfléchir et remettre en question

Des étudiant-e-s de la Haute École de gestion de Zurich (HWZ) ont mis les connaissances acquises dans le cadre de leurs études à l’épreuve du terrain lors d’une journée pratique au sein du groupe Amstein + Walthert. Ils ont élaboré des propositions de solutions dans les domaines de la culture du management et de la capacité d’innovation pour les trois thèmes prioritaires du groupe, à savoir «Énergie», «Numérisation» et «Innovation».

Adopter un angle de vue externe, réfléchir et remettre en question ce qui a été vu, tout en gardant une vue d’ensemble et en admettant des opinions différentes. Ce sont là des éléments clés qui permettent la transformation et l’innovation au sein de l’entreprise. Nous avons mis à profit cette opportunité que nous offrait la journée pratique pour obtenir précisément ces éléments importants de la part des diplômés. Les 13 étudiant-e-s de la HWZ ont eu ainsi l’occasion de mettre en pratique leurs connaissances au sein d’une entreprise, avant de se soumettre aux questions constructives d’un jury de professionnels.

Les étudiant-e-s se sont consacrés aux enjeux suivants:

  • Comment développer une culture de l’innovation au sein de l’organisation?
  • Compte tenu des changements survenus sur le marché et des exigences en lien avec le monde du travail 4.0:
    quelle culture du management est pertinente pour l’organisation?
  • Compte tenu des changements dans le secteur de l’énergie:
    quelles méthodes peuvent être appliquées pour définir les priorités stratégiques pour les années à venir?

Des sources d’enseignement pour tous les participants

Les étudiant-e-s ont pu «s’exercer» pour la première fois de cette manière, engrangeant au passage de très précieuses expériences. «Ce fut une journée passionnante, qui nous a beaucoup plu et a aussi déclenché beaucoup de choses en nous», observe Miriam Weber, étudiante CAS Business Consulting Competences.
Mais le travail des étudiant-e-s a aussi impressionné le jury interne. «Il est épatant de constater l’ouverture d’esprit et la curiosité critique avec lesquelles les étudiant-e-s ont analysé en peu de temps notre entreprise et nos défis», note Petra Nöthiger, coordinatrice spécialisée et membre du jury. Les étudiant-e-s ont non seulement posé des questions constructives et pertinentes, mais aussi abordé des thèmes essentiels lors des présentations.

«Il est épatant de constater l’ouverture d’esprit et la curiosité critique avec lesquelles les étudiant-e-s ont analysé en peu de temps notre entreprise et nos défis.»

Noethiger Petra
Fachkoordinatorin

Stop talking, start doing!

Quels enseignements en avons-nous tirés au niveau de l’entité Amstein + Walthert, et comment pouvons-nous faire fructifier les impulsions données par les étudiant-e-s? Trois groupes de travail se sont constitués, correspondant à nos thèmes prioritaires, Énergie, Numérisation et Innovation. Fait intéressant, certains thèmes ont été abordés de la même manière dans tous les groupes de travail. Nous allons à présent traiter les présentations finales, les questions et les idées qui ont émergé en vue d’une discussion interne.

«Les pistes de solutions définies par les étudiant-e-s n’ont rien apporté de neuf, mais nous ont clairement montré où nous avions besoin d’agir. Ce besoin d’action coïncide en partie avec nos propres connaissances et expériences. C’est donc une précieuse confirmation pour nous», résume Stephen Lingwood, membre du conseil d’administration d’Amstein + Walthert Holding et membre du jury.