Des bâtiments Well pour manager les générations Y

La génération Y bouscule les codes de l’entreprise et réclame l’épanouissement professionnel, le bien-être et le bonheur au travail !

Elle veut un job qui a du sens et dont elle est fière, elle a confiance en ses dirigeants et recherche de la reconnaissance, elle est avide de management collaboratif et apprécie ses collègues. Elle porte un regard différent sur l’entreprise et transforme l’entreprise de l’intérieur : coworking, digitalisation, café et jardin wifi, fab labs, desksharing etc. sont entrés au cœur des entreprises.

Le management évolue, l’architecture et la technique du bâtiment doivent accompagner ce changement. C’est l’objectif de la certification américaine WELL Building Standard. Ce label propose de traiter le bien-vivre sous tous ses angles, dans toutes typologies de bâtiments, qu’ils soient en construction, en rénovation ou en aménagement d’espaces.

Amstein + Walthert accompagne les entreprises vers l’excellence de la démarche WELL Building Standard au travers des domaines d’action suivants :

Capture d’écran 2016-04-07 à 10.26.37

Les composants considérés par la démarche WELL Building Standard se déclinent ainsi :

L’air : créer et maintenir une qualité de l’air optimale qui favorise la santé et le bien-être des usagers

L’eau : permettre l’accès à une eau de qualité, sûre, propre et filtrée

La lumière : minimiser les perturbations du rythme circadien, améliorer la productivité par l’acuité visuelle

– Le confort : créer un environnement intérieur productif, apaisant et confortable

La nutrition : permettre l’accès à des aliments frais et sains et promouvoir une alimentation équilibrée

– Le fitness : favoriser l’activité physique et mettre à disposition des équipements sportifs

L’esprit : stratégie de conception, d’aménagement et technologies pour un environnement qui optimise la santé cognitive et émotionnelle

Les ingénieurs d’Amstein + Walthert travaillent en synergie pour une conception soft-tech et minutieuse qui intègre les utilisateurs, les gestionnaires, le facility management et implique les entreprises. Les équipes assurent un suivi rigoureux des chantiers à l’aide d’outils développés avec des experts ayant une grande expérience du chantier : CSPS, contrôleur technique. Le commissioning (santé, énergie...) s’inscrit dans toutes les phases de développement des opérations.

Les spécialistes de l’énergie, de la ventilation, de l’éclairagisme et des rayonnements non-ionisants au sein d’Amstein + Walthert s’entourent d’experts de la RSE, de sociologues, d’architectes et de médecins du travail pour repenser le confort et le bien-être des environnements de travail de toutes les générations en s’inscrivant dans une démarche WELL Building Standard.

Ceci pourrait également vous intéresser:

Label WELL – l’humain au cœur des préoccupations
14 septembre 2020 09:05 / Société

Label WELL – l’humain au cœur des préoccupations

Tandis que ces dernières décennies, les discussions sur le développement durable ont été dominées par les questions environnementales, comme l’efficacité énergétique ou les gaz à effet de serre, les thématiques axées sur l’humain reviennent en force dans le débat. À côté de sujets comme la justice sociale ou la sobriété économique, c’est surtout la santé qui bénéficie d’une attention toujours plus grande.

Le label WELL, pour des bâtiments respectueux de l’humain
29 octobre 2020 08:58 / Société

Le label WELL, pour des bâtiments respectueux de l’humain

Amstein + Walthert accompagne les entreprises dans la certification de leurs bâtiments. Différents labels de construction durable sont ainsi possibles : MINERGIE, Site 2000 Watts, LEED, BREEAM… Si ces certifications se focalisent sur le caractère écologique des constructions, il existe désormais un nouveau label baptisé WELL, lequel place l’humain au cœur de la conception des bâtiments. Notre collaboratrice Siobhan McVie, consultante physique du bâtiment et WELL AP, revient sur cette certification encore méconnue, mais en pleine croissance.

Anthony Couasnon : « les ressources humaines doivent aligner les planètes du sens, de la cohésion et de la performance»
28 octobre 2021 08:21 / Aperçu

Anthony Couasnon : « les ressources humaines doivent aligner les planètes du sens, de la cohésion et de la performance»

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme, écrivait Rabelais il y a près de 500 ans. C’est l’idée qui se détache de notre entretien avec Anthony Couasnon, le nouveau responsable des ressources humaines d’A+W Genève. Toute son expérience, en France chez TF1 et KFC, mais aussi au Canada et plus récemment en Suisse, semble converger vers les notions de sens, d’équilibre des forces et de cohésion interne. Six questions posées à ce professionnel dont l’objectif est la performance de l’entreprise sans le sacrifice du bien-être.