La Mobilière, Nyon

Rénovation lourde du siège administratif de La Mobilière

L’immeuble situé au Chemin de la Redoute 54 à Nyon abritait déjà le siège administratif de la Mobilière. Afin d’optimiser les surfaces, une étude de réaména-gement des surfaces a été lancée, et a débouché sur la réhabilitation complète du site afin d’assurer à l’exploitant une possibilité d’accueil de 450 collaborateurs, ainsi que d’un centre de conférences.

Les travaux ont consisté en la mise à nu complète du bâtiment, permettant ainsi une remise aux normes sur tous les aspects constructifs, ainsi qu’à la création d’un nouveau restaurant d’entreprise. L’ensemble de l’enveloppe thermique a été étudiée dans le but d’optimiser les consommations d’énergie, des études acoustiques ont été réalisées afin de garantir le respect des normes et le confort de l’utilisateur de par la proximité des voies de chemin de fer CFF.

A+W a également établi le concept de sécurité incendie, ainsi que l’ensemble des simulations de désenfumage nécessaires à la garantie de la sécurité des personnes, notamment au niveau du hall principal s’élevant sur 4 niveaux par un escalier monumental.

Le suivi des travaux en qualité d’expert sécurité de niveau AQ3 a aussi été fait par nos collaborateurs. Les installations électriques ont, au même titre que l’ensemble du bât ment, été reprises dans leur totalité.

L’ensemble de la distribution principale aussi bien courant fort que faible a été refaite des introductions aux éléments terminaux en gardant toujours en ligne de conduite d’offrir à l’exploitant une flexibilité maximum et une vision économique et rationnelle des consommations. Pour ce faire, la toiture du bâtiment a par exemple été équipée d’un champ photovoltaïque de 80kW.

Contact

Dutruel Laurent

Dutruel Laurent
Responsable Secteur Ingénierie CVCSER / Membre de la direction
A+W Geneve

Participants

Maître d’ouvrage

Mobilière Suisse Assurances Vie

 

Architecte

Atelier d’architecture Jacques Bugna

 

Utilisateur

La Mobilière Assurances Vie

Facts & Figures

20'400 m²
Surface
74'477 m³
Volume SIA
2014
Début du projet
2017
Mise en service
50 Mio CHF
Coût du projet
4,7 Mio CHF
Coût Electricité
3-4-5
Phases SIA

Ceci pourrait également vous intéresser:

Contribution d’A+W aux 2ème et 3ème Prix Bilan Immobilier 2018 Light
5 novembre 2018 14:27 / Société

Contribution d’A+W aux 2ème et 3ème Prix Bilan Immobilier 2018 Light

200 professionnels se sont réunis le 2 octobre 2018, à Lausanne, pour la remise des Prix Bilan de L’immobilier 2018. Amstein+Walthert a apporté sa contribution à deux projets récompensés dans la catégorie Bâtiment administratif – Rénovation :

Construction durable : Le cycle de formation ecobau 2021
30 mars 2021 09:30 / Société

Construction durable : Le cycle de formation ecobau 2021

La construction durable vise des constructions économiquement rationnelles, au service des besoins de la société et dans le respect de l‘environnement. C‘est aujourd‘hui une nécessité. Elle est de plus en plus souvent exigée et ses principes doivent être pris en compte dans les processus de planification et de construction. Le cycle de formation ecobau – dans lequel interviendra notre consultante en acoustique et physique du bâtiment Laëtitia Meuriot – vous offre, de manière condensée et pratique, les dernières informations et les outils dont vous avez besoin pour développer de manière efficace des projets conformes à ces objectifs.

Cellule synthèse : la croissance sans crise
28 novembre 2019 10:52 / Innovation

Cellule synthèse : la croissance sans crise

La technologie numérique révolutionne l’ingénierie du bâtiment en assainissant providentiellement la partition des métiers et le cloisonnement des services. Le BIM, que nous avons intégré il y a déjà trois ans, dépasse aujourd’hui sa fonction technique initiale : il induit l’interaction des spécialités et en confronte inévitablement les méthodes et les outils. Cette constatation est à l’origine d’une mission interne d’homogénéisation de nos processus pluridisciplinaires, baptisée Cellule Synthèse et menée par Laurent Dutruel et Rodrigo Morales. 4 questions leur sont posées pour bien comprendre les tenants et aboutissants de la démarche.